Vous êtes ici :

Cécile Dejoux, professeur des universités au CNAM et à l’ESCP, s’intéresse depuis de nombreuses années à l’Intelligence Artificielle (I.A.).

Elle a développé des MOOC – Massive Open Online Course – pour la sensibilisation des cadres et responsables d’entreprises à l’intelligence artificielle à base d’interviews et présentations d’utilisation de l’I.A. dans le monde entier et les domaines les plus divers.

Une dépêche AEF nous rapporte son intervention lors de rencontres scientifiques franco-québécoises.

L’important est tout d’abord de créer un terreau culturel, par la formation à l’I.A. et aux datas pour que les étudiants et les enseignants deviennent « I.A. compatibles » et permettant l’essaimage; l’I.A. selon les tâches va remplacer, aider, ou assister et augmenter l’homme.
Pour l’enseignement elle prévoit une base reposant sur les services de l’I.A., appuyée sur un distanciel innovant, et relayée par un accompagnement en présentiel.

Elle souligne le rôle que pourrait prendre l’I.A. dans l’évaluation.

Elle conseille de suivre et d’être attentif aux points suivants:

  • Les risques de cyber-attaques et de manipulations de l’enfermement
  • L’émergence des grandes plateformes (Google, Alibaba, Microsoft) sur le marché de l’éducation
  • Le risque de dissociation entre enseignement et recherche
  • L’important de suivre les développements réalisés par les start-up spécialisées du domaine de l’éducation : les EdTech.
Hervé ROUVRE – 02.09.2021 – Président IUT Le Mans