L’IUT de Saint Malo a sollicité la Fondation Nationale IUT en 2018 et 2019 pour l’accompagner dans la mise en place d’une plateforme de formation à la cyber-sécurité. Ce projet permet la réalisation de travaux pratiques pour l’acquisition de compétences nouvelles en informatique et en télécommunication, avec des simulations de résolutions de crises dues à des attaques informatiques multiples. La Fondation a accordé au total la somme de 30.000 € pour accompagner son projet.


L’IUT de Saint Malo propose deux licences professionnelles : Administration et Sécurité des Réseaux (ASUR) et Réseau Informatique Mobilité et Sécurité (RIMS). Ces formations sont labellisées par l’Agence Nationale de Sécurité des Système d’Information dans le cadre du programme national de labellisation et d’identification des formations en sécurité informatique.L’IUT a fait l’acquisition d’équipements d’origine européenne afin d’offrir le maximum de sécurité.

 

Une équipe de 12 enseignants s’est impliquée sur le projet et la réalisation de la plateforme. Celle-ci, régulièrement utilisée par les étudiants et pour améliorer les cours de ces 2 licences, est actualisée en intégrant régulièrement de nouveaux scenarii d’attaque et de défense. Ces programmes ont été intégrés dans des parcours du BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) en développant des blocs de compétences avec des scenarii très réalistes. En plus des formations de spécialistes, des cours de sensibilisation à ces problématiques ont été développés pour tous les autres étudiants, appelés « d’hygiène numérique ». Cela intéresse également les entreprises dans le cadre de la formation continue.


Le déploiement avec le réseau des IUT se fait à travers les échanges au sein de l’ARIUT de Bretagne et plus particulièrement avec les IUT de Lannion et de Vannes qui proposent de formations similaires.


Après ma visite du mois dernier à l’IUT de Saint-Malo, je considère ce projet comme exemplaire. Il correspond parfaitement à certains axes clefs de la Fondation Nationale IUT. Il respecte les engagements pris lors de la demande de subvention. Il s’adapte à la démarche par bloc de compétences des parcours du BUT. Le succès est également constaté par le recteur de l’Académie qui a demandé d’augmenter le nombre d’étudiants dans les 2 licences en passant de 54 à 62.


Je remercie Abel Kinié, directeur de l’IUT de Saint-Malo qui a piloté ce projet et notre collègue Claude Carpentier, Président de l’IUT, qui par son réseau et son implication a eu une contribution très importante à ce succès.Un grand merci également à Yann Bara, enseignant au département Réseaux et Télécom de l’IUT, un des référents du projet qui m’a présenté la plateforme et son utilisation.

Alain HUBERMAN – 18.02.2022 – Membre d’honneur de l’UNPIUT, Délégué Régional de la Fondation IUT