Vous êtes ici :

L’arrêté du 17 novembre 1999 qui avait créé les Licences Professionnelles prévoyait dans son article 9 que « Les enseignements sont assurés par des enseignants-chercheurs, des enseignants et, pour au moins 25 % de leur volume, par des enseignants associés ou des chargés d’enseignements exerçant leur activité professionnelle principale dans un secteur correspondant à la licence professionnelle. ».

Lors de la création du BUT par l’arrêté du 6 décembre 2019 portant réforme de la LP, son article 10 reprend cette obligation de 25% minimum d’heures de « vacataires professionnels ».

Si les volumes d’enseignements par les professionnels dans les LP sont généralement supérieurs à ce quart requis, la situation dans les DUT en est souvent très éloignée. Un (r)appel aux professionnels est nécessaire pour satisfaire à l’obligation sur les 3 ans du BUT.

Le taux horaire de rémunération des vacataires de 41,41 € par heure de TD et l’engagement personnel complémentaire à celui dans l’entreprise constituent des freins au recrutement.

Un travail est actuellement en cours à l’IUT de Poitiers pour l’intervention de professionnels à travers le mécénat de compétences, qui pourrait être porté par la Fondation Nationale des IUT.

Hervé ROUVRE – 02.09.2021 – Président IUT Le Mans
VOIR ARRETE DU 06/12/2019